IMPORTANT

la Cie Effet-ACT cessera ses activités en fin de saison 2020-2021.
A Contre-Jour, rebaptisée Effet-ACT en 2010, a été créée en 1994, sous l’initiative de quatre comédiens. Après 27 ans de tournées consacrées à la prévention et à la médiation, la Cie Effet-ACT cessera ses activités en fin de saison 2020-2021.
Plusieurs spectacles qu’elle proposait ont déjà été retirés du catalogue, les équipes s’étant engagées sur de nouveaux projets. En ces temps incertains, nous n’avons pas jugé nécessaire de former de nouveaux collaborateurs. Vous trouverez prochainement sur le site de la Cie la liste des spectacles encore disponibles. Jean B Jouteur, notre consultant intervenant, proposera dès la rentrée 2021, et ce dans le cadre de son activité d’art-thérapeute, un certain nombre d’interventions issues du répertoire d’Effet-ACT. La liste des séances concernées sera prochainement disponible sur son site dont nous partagerons bientôt le lien.
Merci à tous pour votre fidélité, d’autres publications viendront commenter cette cessation d’activité. 

 

THEMES

Les spectacles abordant les thèmes ci-dessous s'adressent à différents publics. Toutefois, tous peuvent être proposés à  l'occasion de séances "Tout public".


Cliquez sur l'image 

A partir de 450 €

THEATRE ENTREPRISE

__________________________

ADULTE

__________________________

 

Parentalité  
Crise Familiale
Suicide
Personnes SUICIDE Agee 
TRAVAIL & Dépendances

AIDE Internationale

ADOLESCENT

______________________

bouton-1  à partir 6eme / 5eme

Bouton-5 à partir 4eme 

bouton-2 à partir 3eme

 

DÉPENDANCES et MAL-ETRE   Bouton-5 bouton-2 
CANNABIS   Bouton-5 bouton-2
ALCOOL   bouton-1 Bouton-5 bouton-2  
VIRTUEL & ECRAN    Bouton-5 bouton-2  
VIOLENCE   bouton-1 Bouton-5 bouton-2 
ESTIME DE SOI   bouton-1 Bouton-5 bouton-2  
RESPECT  bouton-1 Bouton-5 bouton-2 
HARCELEMENT   bouton-1 Bouton-5 bouton-2 
DISCRIMINATIONS   Bouton-5 bouton-2  
RACISMES   bouton-1 Bouton-5 bouton-2  
MAL-ETRE DES ADOS   Bouton-5 bouton-2  
RELATION Filles/Garçons Bouton-5  
SIDA et la discrimination   bouton-1 Bouton-5 bouton-2  
VIOLENCE ROUTIERE   bouton-1 Bouton-5 bouton-2  
ENGAGEMENT   bouton-1 Bouton-5 bouton-2
ALIMENTATION  Bouton-5 bouton-2
TRAVAIL & Dépendances  bouton-2  
AIDE Internationale Bouton-5 bouton-2  Nouveau

 

JEUNE PUBLIC

__________________________

bouton-7 à partir du CE1

bouton-1 à partir du CM1

 

SECURITE ROUTIERE
JEUX DANGEREUX  
 bouton-7
 Nouveau

 

ENCADREMENT CREATIONS

DSC00513

Articles en cours de rédaction - Nous contacter pour renseignements

Rejoignez-nous




4 août 2011 4 04 /08 /août /2011 12:49

 

 

Espaces de paroles et de réflexions autour des relations Filles/Garçons

Il y a plus d’intimité, plus de correspondance de l’âme dans ce qu’une lettre fait penser que dans ce quelle dit… (Simonde de Sismondi)  

« Lettres ouvertes » est constitué de différents témoignages abordant les relations Filles/garçons : Adaptés de récits,  de situations, de discussions, de réflexions entendues et de propos recueillis ces témoignages se veulent réalistes et sans complaisance.  
Celles et ceux qui les ont écrits ne sont pas des donneurs de leçons. Ils sont simplement eux-mêmes et se contentent de poser des questions.  Certaines  feront sourire,  d’autres susciteront peut être  la polémique.  Toute question, lorsqu’elle est sincère, ne mérite-t-elle pas une réponse ?  
Ni plaidoyer, ni réquisitoire, ce spectacle a pour objectif de donner la parole au plus grand nombre en 

 

 

 

s’efforçant de respecter le principe suivant : 
« La capacité de choisir et de dire oui  librement à quelque chose ou à quelqu’un ne peut être une réelle  avancée des libertés qu’a partir du moment ou celui qui pense  non ,   à le droit de le dire,  d’être entendu sans être rejeté, ridiculisé ou insulté par le partisans du oui. »
Il nous semble primordial de rappeler ce principe  même de la liberté de pensée Plusieurs sous thèmes sont abordés (Voir liste ci-dessous)  Il conviendra de faire un choix parmi ces derniers :

Sexisme au collège (Au lycée) Du langage au comportement
Le « Machisme ordinaire »
L’amour « Forcé »
Jalousie et instinct de propriété
Grossesse involontaire
Sexualité : A qui en parler ? 
J’ai 15 ans, je suis homo
Violence en couple
L’amour violé (drogue du viol)

 

           

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

TOUT PUBLIC
à partir de la 4e

TARIF 2017
Equipe 2 comédiens
 950€

 

     

 

Partager cet article

Repost0
Published by Grinouille - dans Articles
4 août 2011 4 04 /08 /août /2011 12:48

Désolé, ce spectacle n 'est plus disponible

 

MAL ETRE DES ADOS Un homme découvre sur le bord d’une plage, une bouteille contenant un message de détresse. IL a été rédigé par une adolescente de 17 ans, Estelle, qui, refusant la vie « maritime » que lui imposent ses parents, menace de se jeter à l’eau. Doit-il intervenir et si oui comment ? Existe -t-il un devoir d’ingérence ? La souffrance des autres nous concerne -t-elle, savons nous décoder leurs appels ? Ce spectacle raconte l’histoire de personnages contraints de répondre à cette série de questions.  Une vie est en jeu, tout dépend des décisions qu’ils prendront.  Dans les tableaux que nous présentons un certain nombre de scénarios a été prévu. Leurs mises en jeux dépendront des propositions émanant du public.  LA PLAGE : Le narrateur découvre sur la plage une bouteille contenant un message.   Il s’interroge sur la nécessité de lire ce message, de le prendre ou au contraire de ne pas le prendre au sérieux, d’intervenir ou de ne pas intervenir. Plusieurs personnages vont lui donner des conseils contradictoires, le public tranchera.LE PORT : Lors duquel le narrateur va croiser fortuitement la famille de celle qui a rédigé le message. Doit-il entrer en contact avec cette dernière ? Doit-il seulement tenter d’approcher Estelle ? Quels doivent être ses propos? EN MER : Le narrateur, étant parvenu à embarquer à bord du voilier sur lequel vit la famille d’Estelle, devra affronter plusieurs situations dont celle du sauvetage de la jeune fille tombée à la mer lors d’une tempête

.

Partager cet article

Repost0
Published by Grinouille - dans Articles
4 août 2011 4 04 /08 /août /2011 12:48

Désolé, ce spectacle est plus disponible

 

RA« T’épouser ? bien sur je t’aime et surement ça me plairait mais…  c’est trop compliqué !  Tout nous oppose, jusqu’à nos prénoms… » « Cherche secrétaire bilingue présentant bien… Noms à consonances exotiques s’abstenir… » « Rien compris à ton charabia, apprends la langue ou trouve toi un interprète ! »« Il faut reconnaitre que ce ne sont pas des gens comme nous ! »« Mais il ne faut pas généraliser, il y en a des bons ! »Ces petites histoires vraies nous invitent à réagir face à des situations habituelles que certains d’entre nous ont vécues ou dont ils ont été les témoins muets. Dans ce spectacle pas de grandes leçons moralistes ou de discours prônant l’égalité… Simplement le quotidien d’un certain nombre d’hommes et de femmes qui n’ont pas choisi ce qu’ils sont, à savoir de simples êtres humains. De petites histoires banales qui pourraient déranger en douceur et avec humour quelques consciences assoupies. Prétendre qu’il n’existe que deux camps, les racistes et les non racistes, serait trop simple. Il existe un troisième camp, sans doute le plus peuplé... Celui de tous les autres : Les : « Je ne suis pas raciste mais… » Mais aussi les « Je ne me prononce pas » Puis encore les : « Il est possible  d’admettre certains types de racismes »  Et enfin les : « Je n’ai rien vu, rien fait, je ne dis rien »  C’est essentiellement à ceux là que ce spectacle s’adresse. De jean jouteur - Effet Act - pjkyra- Pascale Jouteur-theatractif

 

Partager cet article

Repost0
Published by Grinouille - dans Articles
4 août 2011 4 04 /08 /août /2011 12:47

 

"Il est plus désirable de cultiver le respect du bien que le respect de la loi."
(Henry David Thoreau)

Tout le monde voudrait être respecté mais tout le monde respecte-il  tout le monde ? 
Ils sont nombreux ceux que l’on ne respecte pas… Ca peut être n’importe qui, Vous ou moi… Personne n’est à l’abri…
 
Imaginons une société dans laquelle personne ne respecte personne,  ça s’insulte, ça s’ignore, ça se méprise… Les plus faibles ont  peur, les plus forts imposent  leur loi… Aimerions-nous vivre dans une société qui ressemblerait à ça ?  Dans cette  société imaginée, ils sont de plus nombreux à vouloir changer les choses,
Ils expliquent, ils se battent.. :
« Respectez vous les uns les autres ! »

 


Rien ne change, L’irrespect est là, bien installé !  
Vers qui ou vers quoi tous ces braves gens, victimes de l’irrespect vont-ils  se tourner ? Peut-être vers un régime qui promettra de ramener ordre et tranquillité. 

Dans leur désir légitime de se protéger et de vivre mieux, ces braves gens ne risquent-ils  pas d’accorder pleins pouvoirs à un régime totalitaire qui sous prétexte d’imposer le respect par la force pourrait bien du même coup oublier ce que veut dire un autre mot important de notre langue : Le mot liberté ? 

"J’AI VISITE UN MONDE" pose une question essentielle… Avons-nous besoin de lois pour nous respecter les uns les autres ?

                                                  

              

 

 

 

 

 

 

 

 

 

TARIF 2020
Equipe 3 comédiens
VIDEO
Noir salle recommandé

 1125 €

Partager cet article

Repost0
Published by Grinouille - dans Articles